JOURNAL D’UNE APPARITION

JOURNAL D’UNE APPARITION

DOC 080 – 2016 www.quoideneufdocteur.fr
Musiques sur des textes de Robert Desnos (Corps et biens)

Composition et interprétation :
Serge Adam : voix, trompette, laptop
Tania Pividori : voix
Christelle Séry : voix, guitares

Entre chansons et matières sonores, voix, trompette, guitares et laptop exaltent la fougue poétique et surréaliste de Robert Desnos.
A project located between pop songs and sound material using voice, trumpet, guitars and laptop, where the surrealist poetry by Robert Desnos is exalted.

La presse en parle 

Bien des écrivains de la mouvance surréaliste eurent des relations privilégiées avec le jazz et ses acteurs. Mais dans ce domaine Robert Desnos occupe une position singulière, voire privilégiée. Si, contrairement à Jean Cocteau ou Pierre Reverdy, il n’enregistra pas ses propres textes sur une musique de jazz, il fut en revanche un critique de disques assidu dans la presse d’avant-guerre (voir les écrits de Yannick Séité dans la revue Europe, «Jazz & littérature», n° 820-821, 1997 ; et dans son livre Le Jazz à la lettre, PUF, 2010).

C’est donc un juste retour des choses musicales que ce disque où les compositions et improvisations de ces trois artistes font écho aux textes de Desnos. Dérives oniriques, images inattendues et humanité foncière s’insinuent dans la musique qui, en retour magnifie sa source d’inspiration. Texte parlé, proféré ou déclamé, mis en chanson aussi, vapeurs de Brésil, contrechant de trompette en sourdine, l’objet sonore est musicalement et stylistiquement inclassable, à ceci près que seul l’univers du jazz semble autoriser cette liberté. Le scratch électronique fait bon ménage avec des intervalles distendus ou des chromatismes troublants. Le bruitisme mystérieux fait écho aux assonances hermétiques. Les jeux sonores offerts par la mise en espace acoustique portent haut et loin la fantaisie verbale et la hardiesse prosodique. Bref, de plage en plage, la poésie est amoureusement servie par ce trio hétérodoxe, avec le grain de folie douce qui sied à cette sorte de projet. Réussite donc, à coup sûr.
Xavier Prévost – Les Dernières Nouvelles du Jazz

« De la poésie encore ! Qui s’en plaindra ? Dans ce projet en trio, Serge Adam et ses deux complices féminines, Tania Pividori et Christelle Séry s’empare goulûment de textes de Robert Desnos. Une chouette escapade musicale assez débridée où la musique rebondit sur les mots du poète avec un esprit de liberté qui rend ce disque captivant. »
Thierry Giard – Culture Jazz

« Le trompettiste Serge Adam la guitariste Christelle Séry et la chanteuse Tania Pividori ont choisi d’adapter le recueil
Corps et biens pour leur spectacle Journal d’une apparition……Pistons, cordes et effets vocaux donnent aux poèmes des allures animales de dessin animé dont l’espièglerie ne cache jamais la gravité. »
Jean-Jacques Birgé – Médiapart

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces HTML balises et attributs: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Current day month ye@r *