SANACORE le quatuor qui soigne les coeurs

Anne Garcenot, Alessandra Lupidi, Tania Pividori, Leïla Zlassi

La première est issue du milieu baroque, a joué toutes les fioritures du XVIIIe siècle, dirige des ensembles vocaux dont le répertoire est une véritable histoire de la musique. La deuxième vocalise sur des grilles de jazz, joue du piano-jouet voire de la contrebasse au sein de groupes à géométrie variable. La troisième fusionne le traditionnel et le contemporain dans ses compositions, improvise sur des modes timbrés des pièces vocales pour le siècle en cours. La quatrième formée à l’art lyrique passe de la Bohème aux mélopées orientales, mêle les genres dans des performances pour diva et fanfare.

Cordes vocales bien tendues, les quatre chanteuses jouent de leurs timbres multiples et de leur humour communicatif. Sacrées ou profanes, leurs polyphonies font friser l’oreille et laissent entendre les diverses influences musicales que l’Italie a connues de Venise à Palerme. C’est a cappella, juste avec la voix, que ce quatuor féminin exalte un répertoire puisé autant dans la tradition populaire sud-italienne que dans les chants religieux.

 

Partager

sylvain entressangle 4

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces HTML balises et attributs: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Current day month ye@r *